CCSA3 - Illustrations et applications véhicules

Stocker l'énergie ? Oui mais pas que

La viabilité des véhicules électriques dépendent de la capacité des éléments de stockage. Cette capacité implique de connaitre et maitriser les techniques, limites, et enjeux proposés par chacune des technologies de batteries.

A travers des domaines d'application spécifiques, l'approche des technologies de batteries seront différentes. Il est ainsi question de différencier les applications de puissances et celles plutôt liées à l'énergie. C'est donc un des grands axes de travail des constructeurs et chercheurs que de trouver des solutions économiques, fiables, renouvelables et performantes pour répondre à ce besoin.

Chassis de la Tesla Model S, composé de 7104 élements formant la batterie du véhicule, un record.

La sécurité constitue un thème primordial : au delà d’une approche purement normative, il faut étudier le comportement des batteries lors de tests (emballement thermique, perforation). Enfin, il faut prendre en compte les différentes solutions de contrôle et la notion de Battery Managing System (gestion des paramètres vitaux d’une batterie).

Ce domaine constitue donc une réelle ouverture technique et culturelle au monde des accumulateurs actuels et nous introduit même aux défis technologiques futurs qu’il s’agira, pour ces batteries, de relever.

Pour plus d'informations : La batterie d'une Tesla en vidéo , Le site de l'Ifstaar